Introduction


Les technologies innovantes de Pixium Vision

Les systèmes bioniques de restauration de la vision (SRV)

Les SRV bioniques de Pixium Vision sont des systèmes destinés à reproduire les fonctions physiologiques des photorécepteurs de l'oeil en stimulant électriquement les cellules de la rétine, qui transmettent ensuite l'information visuelle au cerveau via le nerf optique.

Les technologies ciblent actuellement sur les troubles dus à une dégénérescence des photorécepteurs (rétinopathie pigmentaire et dégénérescence maculaire liée à l'âge).

Structure de la rétine

La rétine est constituée de plusieurs couches de cellules qui tapissent le fond de l’oeil. La couche de cellules photoréceptrices convertit les stimuli de lumière en signaux électriques. Ces signaux sont ensuite transmis aux cellules constituant la rétine interne, où ils subissent un traitement spatial et temporel avant d'être transmis aux cellules ganglionnaires situées sur la surface de la rétine et dont les axones forment le nerf optique. Enfin, le nerf optique transporte le signal final vers le cortex visuel dans le cerveau

Dégénérescence des photorécepteurs

La plupart des maladies dégénératives de la rétine (qu'elles soient d'origine génétique ou liées à l'âge) résultent de la dégénérescence progressive ou aiguë des photorécepteurs; la rétine ne peut plus convertir les stimuli lumineux en signaux électriques.

Malgré cette dégénérescence des photorécepteurs, les cellules ganglionnaires et la rétine interne restent fonctionnelles. Par conséquent, lorsque les cellules rétiniennes internes sont stimulées électriquement, un stimulus visuel peut en principe toujours être transmis au cerveau.