Rétinopathie Pigmentaire (RP)


La Rétinopathie Pigmentaire est la cause héréditaire de cécité la plus répandue dans les pays développés, avec une prévalence d'environ 1,5 millions de personnes à travers le monde. En Europe et aux États-Unis, environ 350 000 à 400 000 patients souffrent de RP et chaque année entre 15 000 et 20 000 patients atteints de RP deviennent aveugles. Il n'existe actuellement aucun traitement curatif de cette maladie.

La rétinopathie pigmentaire est un groupe de maladies génétiques provoquées par diverses mutations de gènes impliqués dans le cycle visuel ou qui participent à la conservation et / ou la survie des cellules photoréceptrices. Les patients atteints de RP perdent progressivement la vue sur une période qui peut varier de quelques années à plus de 20 ans. Le début est souvent précoce (adolescents et jeunes adultes) et les patients sont généralement aveugles aux alentours de 40 ans.

La rétinopathie pigmentaire débute par la perte progressive de la vision périphérique, ce qui limite le champ visuel à une vision «tunnel » caractéristique. La vision centrale diminue progressivement jusqu'à la perte totale de la vue.