Résultats à 6 mois


Résultats de suivi à 6 mois de PRIMA pour l'étude de faisabilité en France

Les résultats cliniques intermédiaires au suivi de six mois avec le système de vision bionique PRIMA, comprenant une micropuce photovoltaïque sous-rétinienne implantable sans fil, chez les patients atteints de DMLA atrophique avancée démontrent :

• PRIMA peut être implanté en toute sécurité sous la macula atrophique tout en préservant l'acuité visuelle périphérique naturelle résiduelle, mesurée dans des conditions normalisées (à l'aide de la micropérimétrie et de l'ETDRS).

• Élicitation réussie de la perception de la lumière dans la région rétinienne centrale chez tous les sujets ne présentant plus aucune activité visuelle centrale, validée par des mesures de vision et des tests cliniques normalisés (champ visuel Octopus).

• L'implant est bien toléré, sans événement indésirable grave lié au dispositif. L'implant ne bouge pas après la guérison naturelle de la rétine et reste stable chez tous les patients.

• Identification de motifs, de chiffres ou de lettres chez la majorité des patients. La rapidité et la précision des identifications s’amélioraient continuellement pendant la phase de rééducation.

• Acuité visuelle prothétique centrale mesurée (avec Landolt-C) jusqu'à 20/460 (LogMAR 1.37) au sein de l'ancien scotome sans vision centrale naturelle restante. L'acuité visuelle prothétique obtenue à ce jour est la meilleure parmi celles publiées à partir des technologies prothétiques visuelles actuelles.