La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA)

En Amérique du Nord et en Europe, la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge est la principale cause de perte de vision sévère et de cécité chez les personnes âgées de plus de 65 ans. L’impact mondial est conséquent, les estimations actuelles concernant les personnes atteintes de DMLA étant d’environ 200 millions de personnes dans le monde et une hausse rapide étant prévue en raison du vieillissement de la population.

Environ 1 000 nouveaux patients sont diagnostiqués chaque jour en Europe et aux États-Unis. Il existe deux formes de DMLA avancée : la forme humide, pour laquelle un traitement comme les injections anti-VEGF peut ralentir la progression de la maladie ; et la forme sèche, pour laquelle il n’y a actuellement pas de traitement curatif disponible.

Plus de 5 millions de patients dans le monde sont atteints de DMLA sèche avancée, également appelée atrophie géographique, pour laquelle aucun traitement n’est actuellement approuvé. En raison de la dégénérescence des photorécepteurs, les patients souffrant de cette dystrophie rétinienne perdent progressivement leur vision centrale (responsable de l’acuité visuelle, par exemple pour la lecture et la reconnaissance faciale).

 

Source : Wong, W. L., Su, X., Li, X., Cheung, C. M. G., Klein, R., Cheng, C. Y., & Wong, T. Y. (2014). Global prevalence of age-related macular degeneration and disease burden projection for 2020 and 2040: a systematic review and meta-analysis. The Lancet Global Health, 2(2), e106-e116 (https://www.thelancet.com/journals/langlo/article/PIIS2214-109X(13)70145-1/fulltext)