Le Système Prima

TECHNOLOGIE

Le système Prima est destiné à remplacer partiellement le fonctionnement physiologique normal des cellules photoréceptrices de l’œil en stimulant électriquement les cellules nerveuses de la rétine interne, qui transmettent ensuite les informations visuelles au cerveau via le nerf optique.

Caractéristiques du système Prima :

  • Il est conçu pour une invasivité minimale par son aspect miniature

L’implant Prima utilisé dans le cadre de l’étude clinique de faisabilité a une taille de 2×2 millimètres et une épaisseur de 30 microns (soit le tiers de la taille d’un cheveu humain). Il s’agit d’un implant sous-rétinien miniaturisé sans fil qui agit comme un panneau solaire miniature. L’implant est alimenté par un signal infrarouge émis à travers un projecteur numérique miniaturisé intégré dans la paire de lunettes portée par le patient implanté. La petite taille et la conception sans fil de l’implant Prima permettent une chirurgie mini-invasive, qui peut être pratiquée sous anesthésie locale ou générale.

  • Il vise à améliorer la résolution visuelle et est conçu pour un traitement du signal physiologique

En plus de sa caractéristique mini-invasive, le système Prima est conçu de façon à améliorer la résolution de la perception visuelle artificielle prothétique, grâce à un site d’implantation directement au niveau des photorécepteurs dégénérés. L’implantation sous-rétinienne exploite un réseau physiologique qui fonctionne toujours : les couches de la rétine interne (les cellules bipolaires et ganglionnaires). L’implant sous-rétinien photovoltaïque et sans fil Prima comprend 378 électrodes où chaque pixel est doté d’un retour électrique local, visant à fournir des stimulations électriques plus ciblées.

Le système Prima vise à obtenir une vision artificielle bionique – fonctionnelle sous la forme de perception lumineuse remplaçant partiellement la perte de la vision naturelle centrale. Le système Prima est composé de trois éléments principaux : un implant rétinien sans fil, une paire de lunettes équipée d’une caméra et d’un projecteur numérique ainsi que d’un processeur de poche.

le principe de fonctionnement du système Prima :

Une mini caméra installée sur la paire de lunettes permet de capturer les scènes visuelles de l’environnement. L’image est traitée et simplifiée par l’ordinateur de poche, hébergeant des algorithmes avancés issus de l’intelligence artificielle, afin d’en extraire les informations utiles.

Les images simplifiées sont ensuite renvoyées vers les lunettes où un projecteur numérique miniaturisé projette les images traitées, via un faisceau infrarouge pulsé à travers la pupille, sur le fond de l’œil (la rétine), où est situé  l’implant sous-rétinien photovoltaïque sans fil Prima.

Les cellules photovoltaïques de l’implant Prima traduisent ces informations optiques en stimulation électrique et transfert le signal aux cellules nerveuses bipolaires de la rétine interne et déclenchent ainsi une perception visuelle dans le cerveau.