Un implant pour y voir plus clair. Voici l’avancée technologique réalisée par la société bioélectronique française Pixium Vision. Baptisé système Prima, cet implant rétinien permettrait, à terme, pour les personnes atteintes de DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) sèche, de retrouver une partie de leur acuité visuelle. Concrètement de pouvoir à nouveau lire et voir les détails.

En 2017, cinq patients Français et deux Américains ont reçu cet implant. Plus de deux ans après, les résultats sont plus qu’encourageants : « ils ont retrouvé une partie de leur perception visuelle, et peuvent désormais voir jusqu’à cinq lignes sur les tableaux de lettres » assure auprès d’actu.fr Guillaume Buc, ingénieur et directeur de la technologie chez Pixium Vision.

Par voie de communiqué, Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision, se félicite de cette avancée : « Le système Prima peut améliorer la vue des patients et leur permettre, ainsi qu’à leurs aidants, une plus grande indépendance dans de bonnes conditions de sécurité. »

Lire l’article sur actu.fr