Pixium Vision annonce aujourd’hui la poursuite de sa collaboration avec son partenaire académique, l’Université de Stanford. Ensemble, ils souhaitent développer la deuxième génération d’implants du Système Prima de vision bionique destiné aux patients atteints de la forme sèche de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA).

  • Les nouveaux implants reprendront le design PRIMA existant et amélioreront la résolution de manière significative
  • Cette collaboration élargit le champ d’application de l’accord existant entre Pixium Vision et l’Université de Stanford
Télécharger le PDF