Edison report of October 20th, 2021

« Nous restons encouragés par le fait qu’il n’y a pas de dégradation de la performance visuelle prothétique de Prima, étant donné certaines spéculations externes selon lesquelles la Dry-AMD avancée pourrait éventuellement provoquer des dommages atrophiques aux cellules ganglionnaires de la rétine (sur lesquelles le système Prima s’appuie pour fournir la vision prothétique du patient). »

Télécharger le PDF