Pixium Vision annonce la publication d’un article dans la revue scientifique Nature Communications présentant de nouvelles données sur son Système Prima, un substitut photovoltaïque des photorécepteurs qui permet une utilisation simultanée de la vision centrale prosthétique et de la vision périphérique naturelle pour les personnes souffrant de dégénérescence maculaire sèche liée à l’âge (DMLA sèche).

« La publication de ces données dans la prestigieuse revue Nature Communications illustre la validation par nos pairs du caractère résolument innovant et prometteur de notre Système Prima dans le traitement de la DMLA sèche », a déclaré Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision. « Les données mises en évidence dans cette publication confirment non seulement que les patients peuvent combiner leur vision périphérique restante avec la vision bionique de notre système, que la résolution de la perception est proche de la résolution de l’implant, et surtout que la vision périphérique naturelle ne diminue pas dans le temps après l’implantation. L’étude pivot PRIMAvera est en cours en Europe. Nous sommes impatients de démontrer ces avantages sur une plus grande cohorte de patients, avec pour objectif la commercialisation du Système Prima sur le marché européen en 2024 ».

Read on the Nature website
Télécharger le PDF de l’article